Mariés au premier regard : est-ce que ça peut marcher ?

maries au premier regard

Dans Mariés au premier regard, émission diffusée sur M6, des couples sont formés après étude de compatibilité. Les tests scientifiques sont réalisés par un docteur en psychologie, un sociologue de couple et une médecin sexologue.

Le truc, c’est que l’homme et la femme compatibles ne se rencontrent pas avant le jour de leur mariage ! Il s’agit d’un vrai mariage, en mairie, dans les règles de l’art, mais l’émission leur paye le divorce s’ils choisissent de ne pas continuer l’aventure. Ils ont un petit temps d’essai, en quelque sorte.

Ça parait fou, mais je t’avoue que j’ai trouvé le concept intéressant. Je me suis tout de suite dit que ça pouvait marcher !

Ce qui est intéressant dans le concept :

  • La compatibilité entre deux personnes est un gage de réussite pour l’avenir en couple. Il faut avoir des points communs, mais surtout une vision commune de la vie et de l’avenir. Si deux personnes ont le même projet de vie, l’histoire d’amour est déjà bien partie pour durer.
  • Les célibataires passent des tests poussés pour qu’on puisse leur attribuer un partenaire. On peut imaginer que chacun sait qui il est, connait ses qualités et ses limites. Avant de se mettre en couple, c’est bien de faire le point sur soi-même, de bien se connaître, d’avoir une certaine indépendance et d’être bien dans sa peau. Avoir confiance en soi et affirmer ses valeurs est d’ailleurs important dans tous les types de relations humaines.
  • En participant à l’émission, les célibataires se sont préparés à rencontrer l’amour de leur vie, et ils ont une certaine volonté que ça marche. Il me semble que c’est une clé pour réussir sa vie de couple : tout essayer pour que ça dure, persévérer, essayer de mieux communiquer, faire des concessions, etc. Pour certains couples, ce n’était pas gagné « au premier regard », mais finalement… la magie de l’amour a opéré. 🙂

Là où le concept a ses limites :

  • Ne pas se connaître avant de se marier (ou même de se mettre ensemble), c’est chaud ! C’est un peu faire les choses à l’envers, mais on est d’accord, c’est là que réside toute l’originalité de l’émission. Cela implique de faire connaissance rapidement en étant déjà dans le cadre d’une relation de couple.
  • Sans se connaître, impossible d’être amoureux. C’est délicat pour les jeunes mariés de rester attentifs à leurs sentiments réels… on ne peut pas « aimer sur commande ». Ça doit fuser dans le cerveau ! Le désir d’être authentique et sincère, mais le questionnement de savoir si la personne nous convient vraiment… Pas facile.
  • On ne sait pas grand-chose des tests de compatibilité qui permettent de former les couples. De plus, l’attirance envers une personne, ou même le coup de foudre, ne relèvent pas forcément de données statistiques. J’estime qu’il y a une part de « magie » qu’on ne peut pas prévoir. Là encore, c’est ce qui fait le concept : peut-on faire confiance à la science pour former des couples qui durent ? Ce n’est pas la science en elle-même qui me questionne, mais il manque le feeling là-dedans. Est-ce que la science peut décrypter ou expliquer la façon d’être d’une personne ? C’est pourtant ce qui fait qu’on tombe sous le charme, il me semble.

Mariés au premier regard : ça peut marcher

Les couples n’ont pas choisi de se marier avec TELLE personne. Ils participent à une expérience sociale, et acceptent que des tierces leur attribuent un partenaire. On n’est donc pas dans le cas où je dis qu’il faut respecter l’engagement qu’on a pris envers la personne qu’on a choisi d’épouser et d’accompagner le restant de sa vie.

Toutefois, en faisant confiance aux tests de compatibilité, et en constatant que plus ils se connaissent, plus ils se plaisent l’un à l’autre, les jeunes mariés peuvent décider de mettre en oeuvre tous les moyens pour construire une relation durable. Ces moyens vont au-delà de la séduction. L’amour n’est pas juste un sentiment, il se construit et doit être nourri. Il fait ses preuves dans les plus petites actions du quotidien, il résiste aux difficultés, il pardonne et tient bon.

L’amour, cela n’est pas l’attirance, même si elle compte, c’est une correspondance plus profonde. – Catherine Solano

On ne réussit pas son mariage sur la base de nos gentils sentiments amoureux, étoiles dans les yeux et papillons dans le ventre. On ne réussit pas son mariage quand on attend de notre conjoint(e) qu’il/elle comble tous nos besoins : l’amour se donne. Il se reçoit, mais il se donne.

Le premier regard, et les suivants !

Un couple qui dure, c’est des millions de regards échangés. Ces regards évoluent avec le temps. Ils sont parfois étincelants et intenses, parfois fatigués et accusateurs. En vieillissant, ils gagnent en authenticité, en complicité, en profondeur. A condition de ne pas se reposer sur les lauriers de la routine, de monter dans le train-train des habitudes, et d’en oublier… de se regarder !

Le regard que tu portes sur ton/ta conjoint(e) est important et lui permet de s’épanouir en tant que personne. Et c’est bon pour le couple.

Et si vous essayiez, toi et lui/elle, de vous regarder comme si c’était la première fois ? 

Mariés au premier regard : quels couples sont toujours ensemble ?

J’ai développé mon avis, mais concrètement, pour qui ça a marché ?

Pour ce qui est de la saison 1, ce n’est pas très concluant… Les 2 couples sur 4 qui avaient dit oui le jour du mariage sont aujourd’hui divorcés. Par contre un nouveau couple s’est formé alors que les participants n’avaient pas été sélectionnés pour être ensemble. Erreur scientifique ? :p

Concernant les jeunes mariés de la saison 2, si Charlène et Florian filaient le parfait amour, leur histoire n’a pas duré… Quant au dernier couple qui restait (Emma et Florian), ils se sont également séparés.


Des articles intéressants sur le blog de Catherine Solano, la sexologue de l’émission !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *