Le jour où on a décidé d’arrêter les sous-entendus, on a passé un cap


Anecdotes de couple / mardi, novembre 28th, 2017

J’ai arrêté de dire une chose pour qu’il comprenne autre chose, d’attendre de voir s’il va interpréter « oui » quand je dis « non », de dire une semi-vérité pour faire passer un message, de me murer dans mon silence en espérant qu’il comprenne ce qu’il se passe dans ma tête, de passer par des intermédiaires…

Et aussi, j’ai arrêté d’avoir des attentes démesurées par rapport à lui. Quand j’ai besoin de quelque chose de sa part, je le lui exprime tout naturellement. Par exemple, je lui dis que je n’attends pas de solution mais que j’ai juste besoin de vider mon sac et qu’il compatisse. Il sait ce qu’il a à faire, c’est clair et transparent. Et je ne serai pas frustrée de sa réaction.

Résultat ? Une relation de couple authentique. Des dialogues constructifs. Des paroles sincères. Cela nécessite d’être attentif à ses propres besoins, et développe notre respect et notre connaissance de l’autre. Cela n’empêche pas de garder une part de mystère… se faire désirer de temps en temps ne fait pas de mal. Mais quand ce sont des sujets sensibles ou qu’on traverse une période difficile, ce n’est pas le moment de tourner autour du pot.

Alors, toi aussi, tu passes le cap ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *