Non, c’est moi !

se pardonner en couple

Chez nous, les Kinder Country partent vite. On les mange 2 par 2 et sans qu’on s’en rende compte, la boîte est déjà vide. Mais là, j’en avais laissé un au fond du tiroir pour lui. Quelques jours plus tard, je le vois encore dans le tiroir. Je lui tend le Kinder Country en lui disant que je le lui avais laissé. Il me répond :

Non, c’est moi qui te l’avais laissé !

Si c’est pas chou. 🙂 Du coup, on se l’est partagé.

Mais comme la vie de couple ne va pas de soi, tu nous aurais vu un peu plus tard dans la soirée en train de se crier dessus (littéralement…) parce que bébé qui dort toujours pas, fatigue, malentendu, et ça suffit pour nous faire monter dans les tours (aussi vite qu’on s’enfile les Kinder Country 🙂 ).

On prend quelques minutes chacun de son côté (genre le temps de coucher le petit ou de se brosser les dents), on laisse retomber la pression, et on se demande pardon pour essayer de finir la soirée dans une ambiance plus sereine. En général, dans ces cas-là, il y en a un qui demande pardon, et l’autre qui répond :

Non, c’est moi qui te demande pardon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *